Connexion | Créer un compte
Scorpions - Wind of chance

Titre diffusé

Scorpions
Wind of chance

Justice : L’enfarineur de Jean-Luc Warsmann fixé sur son sort ce lundi après-midi

20/11/2023 - 05:33 - Rédigé par Candide Blomme

Justice : L’enfarineur de Jean-Luc Warsmann fixé sur son sort ce lundi après-midi

Emmanuel Jacquemin, celui que les Ardennais connaissent désormais sous le nom de « l’Enfarineur », comparaissait le mercredi 20 septembre pour violence sur une personne chargée de mission de service public, lors d’une manifestation sur la voie publique, et pour détention d’arme non déclarée.

Le 4 février dernier, alors qu’avait lieu une mobilisation, à Sedan, contre la fermeture de la maternité, Emmanuel Jacquemin, 62 ans, avait enfariné le Député de la 3ème circonscription des Ardennes, Jean-Luc Warsmann, jugeant sa présence dans le cortège inappropriée, le Député ayant voté à l’Assemblée Nationale le budget de la Sécurité Sociale, qui attribue de moins en moins de moyens aux hôpitaux publics de proximité.

Emmanuel Jacquemin était aussitôt interpellé. La perquisition menée à son domicile permettait de mettre la main sur 7 armes d’épaules, dont deux carabines à plomb (armes de catégorie D). Pour ces faits, il encourt aujourd’hui 3 ans d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende pour le fait de violence et un an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende pour la détention d’arme.

Lors de l’audience de son jugement, le 20 septembre dernier, Emmanuel Jacquemin avait invoqué son droit à garder le silence.

Avec une condamnation inscrite à son casier judiciaire, deux autres ayant été réhabilités, la substitut du Procureur avait donc, à la lecture des différents témoignages, requis 8 mois d’emprisonnement avec sursis à l’encontre d’Emmanuel Jacquemin : « La liberté d’expression est un droit, certes, mais il y a la manière pour le faire ».

De leur côté, les avocates du mis en cause, Maîtres Océane Mahé et Elodie Foulon, plaidaient la relaxe pour les faits de violences : « On essaie aujourd’hui de faire porter à Emmanuel Jacquemin un costume trop grand pour lui. Or, le tribunal va devoir distinguer l’action militante, la liberté d’expression et un comportement provocateur, qui ne constitue pas une infraction ».

Le tribunal avait décidé de prendre le temps d’étudier les cas de jurisprudence évoqués à l’audience et rendra donc sa décision ce lundi après-midi.


Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter ou Créer un compte