Connexion | Créer un compte
Camila Cabello - Bam Bam (feat Ed Sheeran)

Titre diffusé

Camila Cabello
Bam Bam (feat Ed Sheeran)

Bogny-sur-Meuse : Un ancien expert-comptable des Ateliers des Janves devant la justice pour avoir détourné 1.5 million d'euros entre 2007 et 2012 délibéré ce lundi.

09/01/2022 - 18:00 - Rédigé par René Ait Braham et Candide Blomme

Bogny-sur-Meuse : Un ancien expert-comptable des Ateliers des Janves devant la justice pour avoir détourné 1.5 million d'euros entre 2007 et 2012 délibéré ce lundi.

David, 52 ans, comparaissait le lundi 22 novembre devant le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières pour abus de confiance et blanchiment aggravé. A ses côtés, était jugé Fernand, 62 ans, jugé pour recel de bien provenant d'un abus de confiance et blanchiment aggravé, ainsi que Doris, son ex-épouse âgée de 50 ans, pour recel de bien également.

En 1989, David était embauché par une société financière des Ateliers des Janves, également chargée de la gestion de la société Ardennes Machining Industries, en tant qu'expert-comptable.

En 12 avril 2012, un salarié du service comptable des Ateliers des Janves constatait une anomalie comptable et en faisait état à son employeur. Les vérifications effectuées mettaient en évidence que David, qui reconnaît la totalité des faits, entrait dans le logiciel comptable des factures au nom de fournisseurs référencés et effectuait un certain nombre de virements, non pas sur le compte bancaire de ces fournisseurs mais sur son compte personnel. Une méthode fine mise finalement en évidence par l'absence de factures réelles.

Des virements étaient également effectués à une société Luxembourgeoise, A corps parfait, une salle de sport dirigée par Fernand, son co-prévenu, à hauteur de 400 000 euros au total, et sur le compte de Doris, son épouse avec qui il était en instance de divorce. Fernand ressortait alors des sommes en espèces qu'il reversait à David. Montant total du détournement : 1,5 millions d'euros. Le 20 avril 2012, David était mis à pied puis licencié.

Dans cette affaire, 3 ans d'emprisonnement, dont 2 avec sursis, sous la forme d'une détention à domicile sous surveillance électronique, ont été requis contre David, 2 ans avec sursis contre Fernand et 1 an d'emprisonnement intégralement assorti du sursis contre Doris. Le tribunal a mis sa décision en délibéré à ce lundi 10 janvier .


Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter ou Créer un compte