Connexion | Créer un compte
Adele - Oh My God

Titre diffusé

Adele
Oh My God

Pacte Ardennes : Une année 2022 sous le signe du développement de l'attractivité du territoire

05/01/2022 - 07:36 - Rédigé par Candide Blomme

Pacte Ardennes : Une année 2022 sous le signe du développement de l'attractivité du territoire

Après un bilan 2021 du Pacte Ardennes, 2022 s'annonce une année sous le signe de l'attractivité, avec, pour commencer, la concrétisation du doublement du nombre de kilomètres de voie verte dans le département, de 200 à 400 km. Une partie a déjà été réalisée en 2021, du côté des Portes de Luxembourg, avec la voie reliant Carignan à la Belgique. En 2022, on continue avec la partie reliant Mouzon à la Meuse et la Lorraine. Suivra le très gros chantier, celui qui partira de Pont-à-Bar jusqu'à Vouziers et au Parc Argonne Découverte d'une part, et d'autre part celui qui reliera Rethel à Brienne-sur-Aisne, ce qui voudra dire que, d'ici 2023 au plus tard, les Ardennes seront entièrement reliées, par le vélo, à la Belgique, à la Hollande et à tous les départements limitrophes jusqu'aux Hauts-de-France.

2022 sera également la concrétisation du contrat de territoire, avec le rétablissement de la navigabilité, notamment le nettoyage du Canal des Ardennes des plantes invasives grâce à des solutions originales. Un appel à projet sera également lancé pour la construction d'hébergements tout au long de ce canal.

Le développement de vignes dans les Ardennes se développera également, avec la concrétisation de nouvelles demandes de droits de plantations, un travail qui a commencé en 2021 et qui se poursuivra en 2022.

 

Les précisions, au micro de Radio 8, de Jean-Luc Warsmann, Député des Ardennes et porteur du Pacte Ardennes


Enfin, l'énorme chantier pluriannuel, puisque la première tranche est prévue jusqu'en 2027, c'est la rénovation du patrimoine bâti. Une équipe de 9 personnes travaille déjà depuis 2021 à élaborer le diagnostic du bâti commune par commune. L'idée étant de recenser tout ce qui est public ( mur de cimetière, lavoir, mairie, etc...) pour que chaque commune puisse, d'ici 2027, élaborer un plan de rénovation de l'ensemble de ses bâtiments publics. Un chantier qui débute bien puisque, avant Noël, 80 communes Ardennaises avaient déjà déposé un dossier pour bénéficier de subventions hors-normes, 50% de la Région, cumulables avec 20% de la part de l’État.


Jean-Luc Warsmann revient sur quelques-unes des possibilités qui s'offrent aux communes en matière de rénovation


Valoriser, améliorer nos patrimoines bâtis naturels et en faire un atout pour l'avenir sera donc tout l'enjeu de ces prochaines années, autant dire qu'il y a du pain sur la planche, avec un investissement de la Région estimé, sur tout le volet patrimonial, à 7 millions d'euros par an, pendant 7 ans.

Deux interviews sont disponibles pour cet article

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter ou Créer un compte