Connexion | Créer un compte
Cris Cab - English man in New York

Titre diffusé

Cris Cab
English man in New York

Ardennes : Un vaste réseau d'organisation de mariages blancs démantelé

20/02/2021 - 00:10 - Rédigé par Candide Blomme

Ardennes : Un vaste réseau d'organisation de mariages blancs démantelé

C'est un dossier inhabituel qui a occupé quelques enquêteurs de la section de recherche de Reims la gendarmerie des Ardennes depuis juin 2019 : la fraude au mariage en vue d'obtenir sa naturalisation sur le territoire Français. Inhabituel par la rareté de ce type de dossier mais aussi par l'ampleur de l'organisation mise au jour.

A la tête de ce réseau, Maria, 62 ans, vivant dans le secteur proche de Charleville-Mézières. Ses complices, ses deux enfants en premier lieu, puis un bras-droit, recruté au sein même du réseau, et enfin, d'autres membres de la famille. Ce qui a commencé par une « petite activité artisanale » il y a une vingtaine d'années s'est transformée en une véritable entreprise. Ces 10 dernières années, Maria aurait organisé une centaine de mariages « clé en main », fournissant le conjoint, les témoins, les robes de mariée et costumes, les papiers, dont 88 durant la période de prévention. Un mariage rapportant environ 23 000 euros, cela représente plus de 2 millions d'euros de chiffre d'affaire.

Le dernier mariage en date a été célébré la semaine dernière. Des mariages franco-tunisiens et majoritairement franco-algériens. Interrogé sur le rythme des célébrations, le Colonel Jean-Charles Bidaut, commandant la Section de recherche de Reims répond : « Entre 25 et 30 par an, dont 6 depuis le début de l'année ».

Au terme de cette première phase d'enquête, une trentaine de militaires de la gendarmerie ont finalement interpellé 6 personnes, mises en examen pour fraude au mariage en bande organisée, faux et usage de faux, et éventuellement blanchiment. C'est désormais le juge d'instruction de Charleville-Mézières qui prend le relais pour faire toute la lumière sur ce dossier hors-norme. Maria, la tête de réseau, a été placée en détention provisoire. Une autre personne a fait l'objet d'une assignation à résidence sous surveillance électronique. Les 4 autre mis en cause ont été placés sous contrôle judiciaire.


L'enquête est donc loin d'être terminée, comme l'explique le Procureur de la République Laurent De Caigny


Notons que sur ces 88 mariages visés par la prévention, 22 ont été célébrés dans les Ardennes, les autres ayant eu lieu dans la Marne et en région Parisienne.


Une interview est disponible pour cet article

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter ou Créer un compte