Connexion | Créer un compte

Un homme relaxé du chef de harcèlement sexuel sur des pompiers volontaires

02/12/2019 22:21

justice001

Olivier, déjà condamné à plusieurs reprises pour agression sexuelle, était à nouveau jugé le 18 novembre dernier devant le tribunal correctionnel de Charleville-Mézières pour harcèlement sexuel sur deux pompiers volontaires ardennais.

Le 11 janvier 2017, les deux plaignants recevaient chacun une lettre manuscrite : « J'ai quelque chose à vous demander, contactez-moi au plus vite », disaient ces lettres.

Contacté par texto par la petite amie de l'un d'eux, se faisant passer pour son compagnon, le prévenu disait avoir vu les victimes dans le journal et avoir été attiré par eux. Des propositions sexuelles leur avait alors été faites, avec insistance.

Dans cette affaire, si la substitut du Procureur admettait que la méthode était tordue, je cite, elle estimait également que les victimes n'étaient pas obligées de répondre à ces courriers : « on a le choix de répondre ou pas or la compagne relance les textos et pousse à l'infraction ». Le Parquet demandait donc la relaxe pour le prévenu, n'ayant pas suffisamment d'éléments pour le condamner.

Le tribunal a finalement suivi les réquisitions du Parquet et le prévenu a été relaxé.


Rédigé par

Commentaires

Aucun commentaire

Pour poster un commentaire, vous devez Vous connecter or Créer un compte